LES JUMELAGES

 

Jumelage Lyon- Hanovre

 

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En juin 1981, la rencontre France-Allemagne Vétérinaire a lieu à Lyon. A cette occasion, le Pr Cottereau, directreur de l'ENVL, invite le recteur de l'Université Vétérinaire de Hanovre à participer à cette rencontre en vue de préparer un jumelage entre les deux établissements.

Le 24 octobre 1981, les premiers entretiens de Bourgelat se terminent par une cérémonie marquant le jumelage des écoles de Lyon et de Hanovre. Dans la Lettre de France-Allemagne Vétérinaire n° 18 (Hiver 2001), le Pr Cottereau rappelle les faits essentiels de la création de ce jumelage, à l'occasion de son vingtième anniversaire.

Le texte du jumelage est ratifié conjointement par le Pr Cottereau et par le Pr Schulze, recteur de Hanovre, en présence des Prs Stöber et Brass.

Le 20 octobre 1983, un groupe d'étudiants de l'Ecole Vétérinaire de Lyon, conduit par Mlle Winninger et MM. Hofmeister et Jouvet, rencontre les représentants de l'association France-Allemagne Vétérinaire, à savoir le président A. Desbois et le secrétaire-général H.G. Petermann pour la France, et le Dr Barthel pour l'Allemagne. Après s'être expliqué sur les buts de l'association et devant le désir des étudiants français d'entrer en relation avec les étudiants de l'Ecole Vétérinaire de Hanovre, le président Desbois prend acte de la création de la section France-Allemagne Vétérinaire Etudiants Lyon-Hanovre.

Eté 2002 : dans la Lettre de France-Allemagne Vétérinaire n° 19, le Pr Claude Jean-Blain retrace 20 années d'échanges universitaires franco-allemands.

 

Jumelage Toulouse - Munich

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les 13 &14 mai 1983, l'association France-Allemagne Vétérinaire a choisi Toulouse pour lieu de rencontre. Lors de son assemblée générale, elle va jeter les bases du prochain jumelage entre les écoles vétérinaires de Toulouse et de Munich. Une séance de travail se tient dans le cabinet du Pr Lautié, directeur de l'ENVT. Assistent à cette séance le Pr Dennig (Faculté de Munich), le Pr Labie, le président Desbois, le co-président Feils et le secrétaire-général Petermann.

Le Pr Lautié présente les avantages du jumelage. En particulier, il insiste sur le fait que l'école de Toulouse propose un stage de fin de clinique de huit semaines, surtout en petits animaux. Les étudiants peuvent opérer sous le contrôle des assistants, ce qui ne se fait pas à Munich.

Le Pr Dennig estime que le jumelage ne doit pas englober que des étudiants, mais également des enseignants et des chercheurs. Les étudiants représentent certes l'avenir, mais leurs études terminées, ils se dispersent et risquent de ne pas maintenir le contact scientifique que la démarche actuelle implique. Il demande aussi la programmation d'un plan de financement pour l'expérimentation et la recherche dans les différentes disciplines. Dans l'hypothèse d'un accord favorable de ses collègues de Munich, il se propose d'organiser le jumelage.

L'accord de jumelage entre l'Ecole Vétérinaire de Toulouse et la Faculté Vétérinaire de Munich est signé le 22 juin 1984 par le Pr Lautié, directeur de l'ENVT et le Pr Leidl, doyen de la Faculté Vétérinaire de Munich, en présence d'une délégation toulousaine comprenant les Prs Labie et Genevoix.

 

 

Jumelage Nantes - Gießen

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il s'agit ici du jumelage de la plus ancienne école vétérinaire allemande (premiers enseignements vétérinaires à la Faculté Justus Liebig de Gießen en 1777) et de la plus jeune école vétérinaire française (créée en 1977).

Ce jumelage a lieu le 7 juin 1985. M. Cossé-Brissac, président du Conseil général de Loire-Atlantique, procède à l'ouverture de la cérémonie, en présence du sénateur-maire de Nantes M. Chanty, des Prs Paragon (Alfort) et Genevoix (Toulouse), du président du Conseil régional de l'Ordre des vétérinaires le Dr Bonnaud, et du secrétaire-général de l'Office Franco-Allemand pour la Jeunesse (OFAJ).

La délégation allemande, conduite par le doyen Shoner, est composée des Prs Krauss, Becht et Fritsch, qui accompagnent un groupe de 26 étudiants de Gießen. La convention de jumelage est signée pour 6 ans. Elle est identique à celle des jumelages Lyon-Hanovre et Toulouse-Munich.

Le Pr Fromageot est chargé de l'organisation des manifestations concrétisant le jumelage pour l'école de Nantes et le Pr Frese assure les mêmes fonctions pour la faculté de Gießen.

Jumelage Alfort - Berlin

 

 

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec le jumelage des écoles vétérinaires d'Alfort et de Berlin s'achève le programme des jumelages proposé par l'association France-Allemagne Vétérinaire. C'est l'aboutissement de 6 années de contacts, de dialogues, de partage entre les écoles des deux pays. C'est le couronnement d'une idée de rapprochement entre deux nations grâce à sa jeunesse, idée qui, au départ, pouvait paraître utopique. Cette réalisation qui va dans le sens de l'Europe unie, l'association France-Allemagne Vétérinaire y a toujours cru et s'est donnée les moyens d'y parvenir.

 

Les deux étapes du jumelage :

BERLIN, vendredi 29 mai 1987. Le grand amphithéâtre de la Faculté Vétérinaire de Berlin accueille les participants de France-Allemagne Vétérinaire et les directeurs et professeurs, pour la signature de la charte de jumelage entre les deux écoles vétérinaires. C'est le Pr Toma, directeur de l'Ecole d'Alfort, qui conduit la délégation française. Le doyen Reuter et le Pr Heckelmann représentent la faculté vétérinaire de Berlin. La charte est signée en présence du Dr Soyeux, représentant le directeur général de l'Enseignement et de la Recherche au Ministère de l'Agriculture, et de M. Turner, sénateur de Berlin.

 

ALFORT, 2, 3 & 4 juin 1988. C'est le retour des cérémonies de jumelage des deux écoles. Ce jumelage va permettre :

     - une réflexion commune sur la formation du vétérinaire de demain.

     - des échanges d'étudiants, d'enseignants, de chercheurs.

     - des travaux de recherche et des projets de développement concertés.

     - des expériences pédagogiques communes.

 

À l'initiative du Dr Desbois, président de France-Allemagne Vétérinaire et en présence du Dr Petermann, secrétaire-général de FAV, de M. Groscolas, secrétaire général de l'Office Franco-Allemand pour la Jeunesse (OFAJ) et de M. Keysers, chargé des universités à l'OFAJ, les étudiants des quatre unités jumelées consistuent une section France-Allemagne Vétérinaire Enseignement.

 

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now